QUÉBEC-FRANCE Rive-Droite de Québec
 
Adhésion à Québec-France
Vign_logo_rive-droite




Pour devenir membre de Québec-France Rive-Droite... contactez-nous et veuillez remplir le formulaire que vous trouverez dans l'onglet ci-haut "Bulletins" et tout à fait au bas de la page: FORMULAIRE D'ADHÉSION

 
20e Festival des Chants de Marins 2019
 
GALETTE DES ROIS 2016
 
LES BOÎTES À CHANSONS 2015
 

DE TRÈS JOYEUSES FÊTES À TOUTES ET À TOUS !

ET UNE ANNÉE 2022 QUI RAVIVE L'ESPOIR !

 

Vign_Cloches_de_Joyeux_Noel
 
AQF RIVE-DROITE de QUÉBEC
Vign_LOGO_Rive-droite

DERNIÈRES NOUVELLES DE LA RIVE-DROITE DE QUÉBEC

Une première rencontre du nouveau c.a. (élu le dimanche 17 octobre) s'est tenue lundi dernier 8 novembre.

Après avoir fait le tour de la situation depuis la pandémie, les 3 membres actuels se sont entendus sur la priorité de contacter tous nos membres anciens et actuels, de sonder leur intérêt et d'obtenir leurs suggestions pour relancer l'Association Rive-Droite de Québec / Francophonie.

Ils ont ensuite déterminé leurs responsabilités comme suit :

- Anne Pouliot, trésorière

- Lise Pronovost, secrétaire

- Paul Lacasse, président

Le nouveau conseil d'administration espère de plus pouvoir recruter et coopter quelques autres personnes pour partager les responsabilités et apporter des suggestions nouvelles, en vue d'établir un programme d'activités, modeste mais significatif, pour la prochaine année.

Nous invitons tous nos membres et sympathisants à se joindre à nous pour favoriser la relance de notre Association.


 
Vign_IMGP0338_Chutes

** Photo : Paul Lacasse, Côte-Nord, août 2011**

 

 Sur la Côte-Nord

 

La côte-nord est un livre ouvert

où se lit la patience du temps.

Car là-bas, le temps ne compte pas !

 

Un grand vol d'oies sauvages en migration

rythme le jour qui fuit.

Le bateau qui apporte marchandises et nouvelles

égrène le temps d'escale en escale;

même le petit avion qui transborde

une poignée de passagers

prend son temps.

 

La Côte-Nord, c'est loin !

Quelques minuscules villages,

deux ou trois villes,

une route qui n'en finit plus de s'étirer

le long des tourbières à chicoutai.

 

Là-bas la mer immense gronde

parce qu'elle s'empêtre dans les rochers.

Les cris des cormorans et des macareux

affirment leur possession sur l'espace côtier,

et le vent du nord vient goûter

la douceur salée du vent du large

sous le regard amusé des dauphins.

 

De larges deltas s'enrobent jalousement

avec des tonnes de sable fin

déposé par de longues et fougueuses rivières,

creusées patiemment autrefois

sous le poids des glaciers

à travers le dur bouclier de granite.

 

La verte chevelure sombre et drue

des épinettes noires

grappille les rares chaleurs

de ce monde inhospitalier,

espérant grandir jusqu'à la vieillesse.

Mais la dent des scies mécaniques

est trop gourmande pour leurs espoirs !

 

@ Paul Lacasse, Aux Saisons du coeur, août 2021

 

 

Un aîné médaillé

 

* Pierre Gingras, Actualité,